Wednesday, 29 September 2010

Antisocial

Solange Lezda décida de se reclure, sans pour autant cesser de participer au monde. I.e respirer le même air, laisser le monde effleurer sa peau. Elle installa sur ses épaules une structure triangulaire à tubulures dorées, que le doublage (forme d'un toblerone) distingua d'un simple cadre. La structure tombait sur ses épaules, freinant légèrement son mouvement. L'avantage de ce handicap, auquel elle tenait, est qu'il lui faisait sentir le poids de l'"Antisocial" : ambiguité de ne plus porter que soi, et non le monde sur ses épaules, et de porter à la fois le refus du monde.

Tuesday, 21 September 2010

Talon

Visage carré du pied.

Idée

Un requin à sequins.

Points de suspension

Sort des points de suspension. Quand l'un d'eux se trouve suspendu.

"-..
-Ah, toi aussi tu n'écris que deux points de suspension ?"

Minimalisme. Valeur de branchés, douce rébellion.

(Perd-on un tiers temps ?
Pourquoi rechigner à écrire un point, quand justement un point ne s'écrit pas ?)
Hyp 1 : Les points de suspension entretiendraient définitivement un rapport trouble à la paresse et à l'incomplétude.
Hyp 2 : poétique de la singularité, les points de suspension sont le seul signe typographique transformable sans préjudice. Car, pour suite de l'encodage : attention avec les trémas, modification sémantique si oursins dans les doigts. Un seul point sur le i, fait du maïs une conjonction.

Observation : le terme "deux points" élargit son emploi.

Gagner des pixels, perdre des points. On est en 2010.

Insolite

Un homme éclate de rire sous l'eau, et un poisson se fiche dans sa bouche..